BURKINA FASO - CHANTAL avec YIKRI

Chantal est une mère de famille comblée, fière de participer véritablement à la gestion des dépenses de la famille en réalisant des profits grâce à son activité.
PABRE 2017 beneficiaire Chantal ZEMBA 6

Des nouvelles d'Yikri et de Chantal 2017-2018

YIKRI LOGO 2014 HD

YIKRI

Des nouvelles d’YIKRI et de Chantal !

 

Grâce à YIKRI, Chantal, une venteuse des condiments, a obtenu un prêt qui lui a permis d’acheter plus de produits et ainsi d’augmenter ses ventes et ses bénéfices. Elle a participé à des formations et a rejoint un groupement de récolte des noix de karité́ mis en place par L’OCCITANE en lien avec YIKRI.   

 

En 2017, l’institution de microfinance YIKRI au Burkina Faso a touché 11 809 bénéficiaires, comme Chantal, soit 713 de plus que notre objectif ! YIKRI a ainsi octroyé 10 862 prêts d’un montant moyen de 175 €.  

  

YIKRI : une organisation attentive  

En 2017, après l’ouverture de nos trois nouvelles agences en zone rurale, YIKRI a réalisé sa première enquête de satisfaction après 2 ans d’exercice. 95% des bénéficiaires se sont dit satisfaits des services offertsL’épargne et les formations sont les premiers points de satisfaction exprimésViennent ensuite la facilité d’accès aux services et l’adaptation aux besoins. 

 

Les bénéficiaires ont exprimé le besoin d’un accompagnement plus adapté aux activités agricoles, dans les zones rurales.  Pour ressortir les besoins non encore satisfaits des 3 agences rurales, notamment une demande d’adaptation de nos crédits à leurs activités agricolesun chantier «crédit agricole» a donc démarré 

 

L’équipe a d’abord mené une enquête terrain pour évaluer les besoins de manière approfondie; elle a aussi fait l’inventaire des services existants et des partenaires potentiels.  Cette étude a conduit à la création d’un crédit agricole associé à des formations et un accompagnement spécifiqueUn conseiller technique agricole a été recruté pour assurer ce service dédié. Ce projet de crédit agricole continuera à s'ajuster tout en tenant compte des besoins des bénéficiaires en 2018. 

 

 

YIKRI 2018 formation 22 

 

 

À l’horizon en 2018 

Bientôt une assurance santé   

 

La précarité, le manque de connaissance et d’information, le coût élevé et la rareté des soins de qualité peuvent acculer nos bénéficiaires à un recours tardif aux soins, une automédication, etc.  Ces pratiques sont néfastes pour la santé et l’équilibre de la famille car un micro-entrepreneur qui tombe malade fait basculer tout le foyer dans une pauvreté extrême :  arrêt de l’activité, perte des revenus, endettement, déscolarisation des enfants, etc.   

 

Cette situation est déjà arrivée à bon nombre de bénéficiaires et YIKRI souhaite désormais plutôt prévenir que guérirL’équipe s’est donc rapprochée de l’ONG ATIA pour créer une mutuelle de santé qui offre à ses bénéficiaires et à leur famille une couverture santé et un accompagnement individualisé.  Le lancement est prévu au semestre 2018. 

 

Les objectifs d'YIKRI pour l’année 2018 sont de toucher 19 700 bénéficiaires et d’octroyer 16 200 prêts.  

 

 

 YIKRI 2017 formation 5

 


Des nouvelles d'Yikri et de Chantal !

YIKRI LOGO 2014 HD

YIKRI

Des nouvelles d’YIKRI et de Chantal

Aujourd’hui l’un des pays les plus pauvres du monde, le Burkina Faso compte encore 44% de sa population sous le seuil de pauvreté. De plus, peu d’institutions de microfinance sont présentes dans les zones périurbaines surpeuplées et les zones rurales enclavées, car les risques sont nombreux.

Ainsi, en 2015, Entrepreneurs du Monde a choisi de créer YIKRI, un programme de microfinance sociale dont le nom signifie Emergence en langue locale. Dans la vision de l’organisation, le programme est rapidement devenu une institution de microfinance de droit local, en avril 2016.

YIKRI : la microfinance SOCIALE

YIKRI a ainsi pu débuter ses activités en zones rurales dès 2016, à Diébougou, Tanghin-Dassouri et Pabré, près de Ouagadougou. Dans ces zones où les activités sont centrées sur l’agriculture et l’élevage, les bénéficiaires cherchent avant tout à sécuriser leur épargne.

C’est le cas d’entrepreneuses comme Chantal. Vendeuse de condiments, ses revenus sont restés trop faibles pour vivre pendant longtemps. Mais, grâce à YIKRI, elle a pu bénéficier d’un prêt après lequel ses ventes et ses bénéfices ont augmenté. YIKRI étant un programme de microfinance sociale elle a aussi pu bénéficier de formations adaptées.

Si elle s’en sort de la sorte aujourd’hui, c’est grâce aux deux prêts accordés YIKRI ainsi qu’aux formations dont elle a bénéficié.

En effet, ce qui marque dans la démarche d’Entrepreneurs du Monde et de YIKRI, c’est la volonté de faire une microfinance sociale. La mission sociale d’YIKRI est totalement assumée ; la première recruteuse sociale a ainsi été embauchée, Flora. Elle sensibilise ainsi les bénéficiaires sur des thèmes comme la relation mari-femme ou le rôle des parents par exemple.

 

PABRE 2017 beneficiaire Chantal ZEMBA 4

 

 

 

Le plein de nouveautés pour 2017 !

Si le programme YIKRI a connu un développement très rapide en 2016 avec l’ouverture de trois nouvelles agences en zone rurale et des recrutements, 2017 s’annonce aussi pleine de nouveautés !

Attachant une grande importance au respect des besoins des bénéficiaires, YIKRI proposera de nouveaux produits afin de mieux y répondre. Des fiches-métiers seront créées afin de présenter les enjeux des métiers les plus pratiqués par les bénéficiaires et des modules de formation liés à chacun de ces métiers seront proposés.

Par ailleurs, une étude de faisabilité pour la mise en place d’une micro-assurance santé adaptée aux capacités financières des bénéficiaires va être réalisée.

Enfin, deux nouvelles agences vont être implantées. YIKRI espère ainsi toucher 11 096 bénéficiaires en 2017, octroyer 10 015 prêts d’un montant moyen de 99€ et embaucher 63 salariés.

 

YIKRI 2017 Formation 10